lundi 30 septembre 2013

Papillote de rouget au citron à la tomate noire de crimée et à l'estragon

Qu'est-ce qui est jaune , acidulé , sent bon , est frais
riche en vitamines et en antioxydants ...
Le citron bien sûr !
Voici une recette toute en légèreté mais néanmoins parfumée
rehaussée par le citron et adoucie par la tomate
l'estragon y apporte son arôme anisé
mais il ne faut pas en abuser
il apporterait de l'amertume
il est lui aussi antioxydant
vous voilà paré pour affronter l'hiver rien qu'avec ces
deux ingrédients bourrés de vitamines C
et j'ai la chance d'habiter une région où les citrons
poussent pratiquement toute l'année
la tomate noire de crimée
Une Tomate incroyable, très grosse et de couleur assez sombre,
elle ne présente aucune acidité et n’a pratiquement pas de pépins.
C’est donc une tomate qui ravira ,
qu'on décide de la farcir ou de la manger en salade.
alors n'hésitez pas
le mariage idéal entre le citron, le poisson et la tomate
l'été peut encore être dans votre assiette avec ces
Papillotes de rougets au citron , 
à la tomate noire de crimée
et à l'estragon


-oOo-
cette recette participe au concours Le citron c'est si  bon
sur le très beau blog de Nicole Passions ICI
ou cliquez sur le logo pour voir toutes les modalités


et concours sponsorisé avec de très beaux cadeaux
merci à tous , merci Nicole
-oOo-

c'est parti pour la recette de ces papillotes de rougets
au citron , à la tomate noire de crimée et à l'estragon
pour ce faire, ils vous faudra pour 3 personnes :
6 filets de rougets
1 beau citron non traité
2 tomates noires de crimée
1gousse d'ail
de la tapenade
(faite "maison" recette ICI)
1 bouquet d'estragon
1 branche de romarin frais
quelques feuilles de basilic
et de thym citron
Le thym citron dont le nom latin,
dont le nom latin thymus officinalis
indique qu’il a des vertus médicinales,
il favorise en effet la la digestion et calme l’organisme
une belle cébette (oignon blanc à tige verte)
sel et poivre du moulin
du papier cuisson
ou une papillote en silicone


-oOo-


on commence par préchauffez le four sur 200°
enlever les arrêtes des filets de rougets
à l'aide d'une pince à épiler


réservez


faites une marinade avec de l'huile d'olive
du sel et du poivre 
émincez finement au couteau les herbes aromatiques : 
pour ce faire, je les roule en forme de cigare
et j'émince 


estragon, basilic, thym , romarin
écrasez l'ail et remuez bien le tout 


badigeonnez en les filets de rougets


réservez
émincez la cébette finement 
réservez 

détaillez en tranches très très fines le citron
j'ai utilisé le robot



prenez une grande feuille de papier cuisson
posez au centre 2 - 3 tranches très fines 
de citron
puis une cuillère à soupe de tapenade 
étalez la , 
par dessus deux filets de rougets
rajoutez de la marinade 


pour ne pas perdre tous ces bons arômes 
puis disposez de la cébette émincée
une ou deux tranches de tomates 
(tout dépend de leur taille)



un filet d'huile d'olive
sel et poivre 
pas trop de sel, 
la tapenade l'est déjà bien assez
encore quelques tranches de citron
très fines émincées je vous rappelle


refermez la papillote
procédez ainsi pour les autres
et déposez les dans le bac au-dessus de la vapeur 
pour 20mn




en fin de cuisson,
ouvrez la papillote, attention à la vapeur
qui s'en échappe, elle est très très chaude 
regardez tout ce bon jus
ça sent divinement bon grâce aux herbes et au citron ...


à l'aide d'une spatule déposez le tout dans une assiette
rajoutez un peu du bon jus de cuisson
une petite branche de romarin
j'ai ajouté en garniture des petites pommes 
de terre cuites vapeur 
que j'ai ouverte en deux et garnie de yaourt à la ciboulette
une petite salade de mesclun et des chutes de tomates 
pour ne rien perdre 
voilà un plat bien complet 




bonne dégustation ! 


photo trouvée sur Pinterest

dimanche 29 septembre 2013

Fetuccinis à la niçoise

Pourquoi à la niçoise , pa'que c'est la recette de belle-maman 
qui est niçoise tout simplement
les girolles sont sur les étales et à un prix suffisamment
abordable pour pouvoir se faire plaisir
On dit qu'elle se raréfie. 
On dit aussi qu'elle est présente lors des étés pluvieux. 
On dit qu'elle pousse presque partout en France. 
On dit surtout et c'est une vérité, 
que la girolle est un excellent champignon. 
On dit, on dit...on dit tant de choses 
La girolle pousse de mai à novembre, 
en plaine sous les bois feuillus 
et en montagne plutôt sous conifères, 
elle préfère les sols siliceux, 
mais on peut la trouver sur d'autres sols.
C'est un excellent champignon comestible savoureux, 
très recherché, que l'on peut accommoder de différentes façons, 
même à l'état cru (en salade, à l'huile d'olive et au citron), 
cuit en accompagnement de viandes 
ou de poissons ou encore séché 
et conservé dans le vinaigre 
en devenant ainsi un excellent condiment.
Et aujourd'hui, un petit air d'automne souffle 
sur Nice, il fait gris, à l'heure où j'écris ce billet
la pluie commence à tomber et l'orage gronde
les chats sont cachés sous le lit
leur premier orage dans notre nouvel appartement 
Aller !  voici mes Fetuccinis aux girolles à la niçoise


-oOo-

pour ce faire , il vous faudra pour 4 personnes :
des fetuccinis bien sûr mais toutes sortes de pâtes feront l'affaire
pour des pâtes fraîches , comptez 120 à 150g par personne
pour des pâtes sèches , on compte 80 à 120g par personne
300g de girolles 
un petit bouquet de persil plat et un de ciboulette
2 belles gousses d'ail , ici de l'ail rose frais, 
de saison et sans germe donc un peu plus doux
sel et poivre du moulin


-oOo-


commencez par faire cuire les pâtes à cuire
dans une grand quantité d'eau bouillante salée
(il n'est pas nécessaire de mettre de l'huile dans l'eau, 
ça ne sert pas du tout à ce que les pâtes ne collent pas , 
juste ça graisse votre marmite)
pour les pâtes fraîches elles sont cuites 
quand elles remontent à la surface
au bout de 3 ou 4mn pas plus ,


-oOo-


pendant la cuisson des pâtes , nettoyez les girolles 


si elles sont trop terreuses, 
vous pouvez les passez vite fait sous l'eau froide 
bien les éponger avec du papier absorbant 
les coupez en deux dans le sens de la longueur
où vous aurez mis à chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
les secouer pour mélanger , 
laisser à feu vif pendant 3mn puis baisser le feu
au bout de 2mn videz l'eau si nécessaire
-oOo-

pressez les gousses d'ail épluchées dans presse ail 
hachez le persil et la ciboulette, 
ici je l'ai fait à l'ancienne avec un hachoir à deux mains 
comme celui-ci .


ça va aussi vite qu'un hachoir électrique 

mais moins agressif pour les herbes 
et leur conserve toute leur saveur 


vous en trouvez quelques fois en grandes surfaces , 
dans les bazars ou dans les vides-greniers

au bout de 5mn de cuisson des girolles ajoutez l'ail
les herbes en fin de cuisson 


les girolles sont cuites quand elles sont fondantes 
entre 5 et 7mn, il faut goûter
pensez à saler et  je poivre généreusement


-oOo-


quand les pâtes sont cuites, 
je ne les verse pas dans une passoire,
je les retire avec une grosse cuillère à pâte 


qui égoutte et les ajoute directement dans la poêle avec les champignons
le peu d'eau qu'elles conservent fait un peu de sauce 
avec les champignons et ça ne sera que meilleur
bien sûr, il ne faut pas que ça baigne dans l'eau ! 


saupoudrez d'un peu d'herbes fraîches 


et de parmesan fraîchement râpé
ou mieux nous on met du Grana Pardano 
ou du Sbinz , on l'adore celui-là





bonne dégustation !

les photos des champignons ont été trouvées sur Pinterest

Pâté angevin ou pâté aux prunes

Cette tarte couverte est à l’origine cuite après le pain dans les fermes, 
surtout dans les campagnes à l’est d’Angers. 
Après la guerre 14-18, peu à peu, la cuisson du pain dans les fermes disparut 
et l’on en confia la cuisson au boulanger, 
en lui apportant les fruits du verger personnel. 
De la campagne, la fabrication gagna la ville, 
mais jusque vers 1950, 
on trouve des Pâtés aux Prunes exclusivement chez les boulangers. 
Cette fabrication est restée une spécialité très angevine, 
peu répandue au delà du département.

Le Pâté aux Prunes est une spécialité angevine confectionnée 
comme une tourte à partir de prunes de variété « Reine Claude ». 
Ce gâteau est consommé durant la période des prunes, 
c’est-à-dire de juillet à septembre.
Voici le Pâté Angevin
ou Pâté aux prunes 



-oOo-

en Anjou

et ce dessert m'a fait de l'oeil
j'ai retenu la recette d'un des boulangers , mince je ne retrouve
pas ses coordonnées sur le net , 
il avait fait son Pâté angevin avec des prunes rouges 
d'où mon choix des prunes rouges plutôt que des reines claudes
plus traditionnellement utilisées 

-oOo-

pour ce faire, il vous faudra 
1kg de prunes rouges (ou de reines claudes)

pour la pâte :
500g de farine 
100 g de sucre en poudre 
une pincée de sel
100g de beurre
1oeuf
un peu de lait ou d'eau 


facultatif : une poignée de poudre d'amandes 
mélangée à 30 g de sucre en poudre pour absorber
le trop plein de jus des fruits 
mais ce n'est pas obligatoire
j'ai vu que le boulanger dans l'émission mettait 
un mélange de farine et de sucre 
d'autres ont fait un mélange de biscuits secs 
ou de brioche séchée émiettée et de sucre 
à vous de voir en fonction de la qualité de vos
fruits 
et pour le moule , j'ai utilisé un moule à manqué 
de 20cm  à charnière  pour faciliter le démoulage

-oOo-

mélangez la farine, le sel et le sucre 
ajoutez le beurre coupé en morceaux


travaillez la pâte 
malaxez bien (ou faites travailler le robot)
versez l'oeuf 


la pâte se forme 


sortez la du robot 
si elle est bien souple ne rajoutez pas 
de lait ou d'eau
j'ai eu à rajouter une cuillère à soupe d'eau 
mettez la pâte en boule , farinez la 
et mettez la dans un film plastique au frais 
au moins 30mn


-oOo-

préchauffez le four sur 190°
sortez la pâte du frigo
farinez une grande feuille de papier cuisson
séparez la pâte en deux , une partie un peu plus 
grosse que l'autre
déposez la  partie de pâte un peu plus grosse 
sur la feuille de cuisson,
farinez et couvrez la d'une autre 
feuille de papier
ça sera plus facile à étaler


farinez et beurrez un moule à manqué de 20cm
foncez votre pâte dans le moule en conservant les bords hauts 


si vos prunes ou reines claudes sont bien juteuses
déposez sur le fond de pâte un mélange de sucre et de poudre 
d'amande (ou simplement de farine et de sucre)


puis déposez les prunes sans les dénoyauter 


étalez l'autre partie de la pâte 
déposez la en douceur sur les prunes 


refermez les bords en ramenant ceux de la base 
sur le dessus


faites une cheminée au centre de votre gâteau


et enfournez pour 30 mn


-oOo-

au bout de 30mn
sortez le gâteau du four


plongez un pinceau dans le trou de la cheminée
pour récupérer du jus de cuisson des fruits 


et badigeonnez le dessus de votre pâté angevin
ici les prunes rouges ont donné un beau jus rouge


qui colore le gâteau
renfournez pour 10mn
j'ai augmenté le four à 200°
c'est prêt quand le pâté angevin est bien doré
la pâte bien cuite résiste sous le couteau
comme un biscuit


laissez un peu refroidir avant de démouler
moi j'ai eu juste à ouvrir le moule à charnière
déposez le pâté angevin sur une grille 


pour le laisser refroidir
et déguster tiède ou froid 




bonne dégustation !

Château d'Amboise
photo trouvée sur Pinterest